Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment ais-je pu ignorer l'histoire des Cathares alors que je suis à quelques minutes des pierres qui en témoignent?
Il aura fallu que ma chère Marine, passionnée de moyen-âge, quitte son école du Louvre et me rende visite pour que je me rende enfin à ... Montségur! Et oui, on se trouve bien souvent à côté de merveilles qu'on ignore, par flemme ou parce que des ruines, ben ça emballe pas des masses, surtout qu'on resterait bien devant rolland garros!





Finalement, on ne regrette pas la montée sur le "pog" de Montségur (ça veut dire le pech, ou le puy, le pic quoi, suivant votre région...).
Voilà ce que ça donne vue d'en bas...notez le côté très "romantisme allemand"...^^


On est donc monté jusqu'au sommet, on a doublé toutes les mamies, sans aucun remord! Pour toutes les fois où elles rament au supermarché!
Arrivées en haut, au milieu des ruines, le guide nous explique l'histoire des valeureux cathares...drôle d'ambiance tout à coup...la brume tombe, et apparaissent dans son récit les cathares, leur foi inébranlable,  leur combat contre les croisées, puis leur mort au bûché, et la fin d'une religion dans les flammes. Un histoire aux valeurs fortes qui te font dire à toi, petite fille du 21ème siècle, que c'était beau, quand même, de croire. Mais aussi, que les religions, fléaut de nos sociétés, la cause de toutes nos guerres, bref, allumez les infos je ferai pas un dessin, et bien,  contrairement à ce qu'elles nous laissent entendre, elles aussi ne seront peut-être pas si "éternelles"...Et comme le catharisme, à tord ou à raison, auront leur propre fin. Enfin, bref...

Explication : Pour faire simple, la religion cathare est était dualiste, il y a le bien qui est le spirituel, et le mal qui est matériel, et donc l'oeuvre du diable, comme tout ce qui est sur terre. Dans leur pratique, ils sont contre les représentations figuratives du christ et autres personnages bibliques, ils sont contre la richesse ostentatoire, et refusent les sacrements de l'Eglise catholique romaine... Les catholiques n'apprécient pas , évidemment, et vont mener au 13ème siècle une croisade contre ceux qu'ils jugent "hérétiques", avec l'appui de la couronne Française, qui trouvent les seigneurs du sud-
ouest trop "indépendants"...

C'est un massacre, des viols, des bûchers, tous les Cathares y passent. Il faut savoir qu'on leurs laissait parfois le choix avant l'assaut d'un château, d'un village où ils étaient réfugiés, de renoncer à leur religion. Mais ils préféraient plutôt mourrir Cathare que de vivre en renonçant à leur liberté!
Je précisais qu'ils ne respectaient pas les sacrements de l'église catholique, le bâpteme en est l'un d'entre eux, et permet de comprendre leur tenacité. Ainsi, l'enfant qui naît n'est pas baptisé dans les jours qui suivent sa naissance, mais que lorsqu'il sera en âge de parler, de sorte qu'il puisse choisir sa religion. Et donc tous les cathares ont choisi leur religion, par conviction! C'est le consolamentum qui les font cathares (une imposition des mains...) quand ils le décident.

A Montségur, le dernier fief cathare, la résistance fût héroïque. La prise d'un château, en cette période de croisade, prenait quelques heures, il a fallu 8 mois aux croisées pour prendre Montségur!
Aujourd'hui, il ne reste qu'une partie des ruines, mais il faut s'imaginer que sur le pog il y avait l'équivalent de la cité de Carcassone!
Haut perché, les catapultes ne pouvaient pas atteindre les remparts, et entouré de falaises vertigineuses, il n'y avait qu'une pente où attaquer, celle par laquelle on accéde aujourd'hui. Même si c'était un fin stratége qui menait l'attaque, au bout de huit mois, les croisées étaient au même point qu'au premier jour de l'attaque.
On est alors au mois de décembre 1243, et les croisées décident d'attaquer la nuit, plutôt risqués pour des attaquants, mais la nuit où les cathares s'y attendent le moins, la nuit de Noël. Une dizaine de grimpeurs s'attaquent à un versant mortel, une falaise abrupte ( d'ailleurs classée aujourd'hui hors catégorie chez les grimpeurs) . Mais ils escaladent, araignées silencieuses, font monter les catapultes, les assemblent, égorgent les gardes... Montsegur est bientôt pris.

Au moyen-âge, on ne fait pas de prisonnier, quand on prend une ville, elle est rasée, vieillards, femmes, enfants, tous seront tués. Le croisé (dont je sais plus le nom) qui dirige l'attaque depuis huit mois, leur donne le droit de vivre, en fait de renoncer à leur religion, sinon ce sera le bûcher, et aussi, 15 jours de trêve! 15 jours à attendre le bûcher, 15 jours pour renoncer...
A Montségur, il y avait des non Cathares, et bien ceux ci s'adressent à l'évêque pour recevoir le consolamentum, durant ces 15 jours durant lesquels ils peuvent choisir entre la vie, et la mort, les cathares, et certains non-cathares, choisiront leur liberté, et le bûcher. Du haut des palettes montés par les croisées, ils se jetteront eux mêmes dans les flammes, la plus jeune une fillette de huit ans.


Il restera encore des cathares, les derniers seront tués en Italie du nord...Aujourd'hui plus aucun.


Autre chose... dans les derniers jours, 4 cathares auraient été confiés d'une mission par l'évêque, et seraient partis avec un sac sur le dos, ce qu'il contenait : seulement des vivres pour leur période de clandestinité, ou des archives, le trésor cathare, ou même.... le graal!! (tatatatiiiin tatatiiiinn... je mets mon chapeau d'Indiana Jones et je vous tiens au courant de mes fouilles;) mais là c'est la pause ....A bientôt!

E-tourisme : quelques fondations de maisons cathares existent encore, un travail de numérisation et reconstitution 3D est alors envisagé ;)  + d'infos sur ariegenews.com
Tag(s) : #Ariège - randos (2008) durant ma licence - à Foix.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :