Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

zeller.jpg




Première phrase du livre :
 

"Au moment où le réveil a sonné, j'ai regretté d'avoir accepté ce voyage. "







3 trucs juste comme ça : 

 - L'histoire se déroule en Egypte, c'est ce voyage qui a retenu mon atttention. On suit durant ces quelques jours le narrateur à travers sa découverte d'un pays, de ses coutûmes, de ses locaux. 

- Florian Zeller, mis à part d'avoir une jolie bouille, a une plume qui nous touche. Il nous parle, vraiment, c'est un jeune écrivain contemporain, avec ses défauts : ses maladresses diront les critiques (au mieux).  Je dirai avec son génie, carrément, quand je m'arrête pour relire un passage, c'est signe que j'apprécie beaucoup, pour les mots, ou pour le sens!

- On en sait jamais trop, sur le poids de la religion dans notre monde, la difficulté des rapports humains dans un pays codifié par celle ci, la repression de l'Islam sur le sexe  (il va jusqu'à  justifier par le coran les kamikazes, en effet : ils sont promis aux mille vierges au paradis!).

L'histoire : 

Un jeune auteur Français est convié à un salon sur la littérature Française au Caire. Jusque là pas de soucis, mais déjà l'avion, ça le perturbe, et l'étranger, c'est dangereux. Le personnage est présenté comme un angoissé de la vie. Pourtant il part. 
Il est accompagné de Martin Millet. Lui son problème c'est le sexe, une obsession, et il ira jusque dans les bas fonds de la capitale pour tenter de l'assouvir. On a autour de lui une reflexion sur la frustration sexuelle en Occident et en Orient.
Le voyage du narrateur durant ces 4 jours est décrit comme une embarcation, où il revient toujours à son point central : son hôtel, sa vodka, et....non, n'insistez pas! Je ne raconterai pas TOUT!

Extrait : 

"On a toujours l'impression que l'Egypte est un très joli pays avec ses pyramides et ses couchers de soleil sur le Nil, mais on oublie un peu trop rapidement que c'est aussi un pays dans lequel Madame Bovary, l'histoire de cette femme mal mariée, de son époux médiocre, de ses amants vains, remet trop en cause l'ordre des choses pour être lu. Ici, les mariages sont forcément bons, les époux jamais médiocres et les amants n'existent pas."

Tag(s) : #Lectures : surtout du polar...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :